Concession JARRY : 0590 26 72 38 / BAILLIF 0590 81 00 77
Sélectionner une page

L’étude Que Choisir, réalisée auprès d’un panel de lecteurs européens en 2019, dresse le bilan de la fiabilité des modèles vendus sur le continent. Les marques japonaises dominent le classement.

·          

Les constructeurs français à la traîne ? C’est l’un des enseignements que l’on peut tirer de l’enquête du magazine Que Choisir menée en partenariat avec leurs confrères européens (Belges, Espagnols, Italiens et Portugais) sur la fiabilité automobile. Réalisée entre avril et mai 2019, via des questionnaires papier et en ligne auprès d’un panel de conducteurs abonnés – dont 16 % sont issus de l’Hexagone – l’étude analyse au total 373 modèles de 33 marques automobiles. Au total, 16 critères sur l’importance des pannes déclarées, l’âge de la voiture et son kilométrage ont été définis pour le calcul de la note finale.

Et force est de constater que les marques françaises sont à la traîne, se situant plutôt dans le bas du tableau de l’indice de fiabilité sur 100 par marque. Ainsi, dans le classement, DS Automobiles arrive en 20e position avec 90,7 points, suivi par Peugeot, Citroën et Renault qui occupent respectivement la 23e (90 points), 24e (90 points) et 26e (89,8 points) places. Dans le trio de tête, les marques japonaises se distinguent avec Lexus (97,4 points) en pôle position suivie par Toyota (95,1 points) et Honda (93,8 points).

Par ailleurs, l’étude porte également sur chaque catégorie de véhicules (citadines, monospaces…) et établit un classement par modèle. A cet égard, dans la catégorie des citadines, plusieurs françaises se distinguent en étant dans le top 5. Ainsi, la Peugeot 208 1.2 essence occupe la 2e place (96,7 points) derrière la Toyota IQ (97,3 pts) à la première place et devant la Ford Fiesta 1.0 essence (96,5). Autres modèles qui se démarquent parmi les citadines, la Citroën C3 1.2 essence, en 4e position (96,4 pts) suivie par la Peugeot 108 1.0 essence en 5e position. Avec trois de ses modèles dans le top 10, le groupe PSA rencontre ainsi un beau succès auprès des automobilistes en 2019.

En revanche, sur les autres catégories du classement (SUV, compactes, monospaces, etc.), les modèles français sont plus en retrait. Ainsi, dans la catégorie SUV, en dehors du Renault Kadjar 1.6 diesel (97,6) qui figure dans le top 10, en 6e position, et une honorable 12e place pour la Citroën C4 Cactus 1.2 essence (95,7 pts), les autres modèles font office de mauvais élèves. Ainsi, la Peugeot 2008 1.6 diesel peine à gagner la confiance des conducteurs avec une 90e place (85,6 pts) tout comme la Peugeot 3008 1.6 diesel (84,8 pts) en 92e position. Du côté des bons élèves, le Kia Niro Hybride (98,8 pts), le Suzuki Vitara 1.6 essence 98,5 (pts) et l’Audi Q3 1.4 essence (98,4 pts) occupent respectivement la 1re, 2e et 3e places du classement.

Dans la catégorie des compactes, seule la Peugeot 308 1.2 essence (94,2 pts), parmi les modèles français, parvient à se hisser à la 16e place du classement loin derrière les modèles du constructeur Toyota dont deux véhicules occupent le podium : la Toyota Auris 1.2 essence (99,5 pts) et la Toyota Auris Hybride (97,5 pts) suivie par la Mercedes Classe A 1.6 essence (97,3 pts) en 3e position. Enfin, dans les monospaces, le constructeur japonais affiche toujours sa domination avec trois modèles sur le podium : Toyota Prius+ Hybride (97,8 pts), Toyota Verso 1.6 essence (97,8 pts), Toyota Verso 1.8 essence (97,3 pts).